CINQ PASSE-TEMPS QUI PEUVENT AMELIORER VOTRE SANTE

Pour la plupart d'entre nous, nos hobbies sont une composante essentielle de notre vie personnelle, mais saviez-vous qu'ils peuvent aussi être bons pour notre santé mentale et physique?

une femme écritDe nombreux passe-temps - comme l'écriture - se sont révélés bénéfiques pour la santé.

Les passe-temps fournissent une utilisation satisfaisante et productive de notre temps libre, et nos identités fondamentales sont souvent liées aux intérêts que nous choisissons de poursuivre lorsque nous ne travaillons pas, ne dormons pas ou ne passons pas de temps avec des êtres chers.

Bien sûr, la plupart d'entre nous se passionnent parce que nous l'apprécions. Mais, comme vous êtes sur le point de le découvrir, votre passe-temps pourrait être bien plus que le facteur amusant.

Nous examinons cinq passe-temps qui pourraient vous donner un coup de pouce pour la santé pour 2018.

La danse: une forme amusante d'exercice

La danse a toute une gamme d'avantages pour la santé et c'est un moyen facile et accessible de faire de l'exercice pour la plupart des gens. Pensez-y: vous n'avez pas besoin de beaucoup d'équipement pour danser - juste vos pieds, quelques airs, et de préférence un ami ou deux.

La danse est douce pour le corps - vous pouvez vous pousser aussi fort que vous le souhaitez ou vous installer dans un groove confortable qui vous convient. Et tout le monde peut danser!

un couple dansantLa danse est une excellente forme d'exercice et amusante!

Même si vous avez peur de vous détendre sur le dancefloor, tout le monde aime bouger son corps en musique, même si c'est dans le confort de sa propre maison; il n'y a pas de bonne ou de mauvaise façon de danser. Faites ce qui vous fait du bien!

La danse est une activité sociale, et nous savons que rester actif socialement est important pour le bien-être général. Surtout, la danse est amusante. Il s'agit d'un entraînement énergisant et sans douleur. Mais comment, en particulier, la danse nous maintient-elle en bonne santé?

Premièrement, la danse est un excellent entraînement cardio, et nous savons que les entraînements cardio aident à améliorer la santé cardiovasculaire, à augmenter l'endurance et à renforcer les os et les muscles.

Une revue Cochrane de 2011 qui a examiné 94 études impliquant 9 917 participants a également révélé que la danse au moins trois fois par semaine semblait améliorer l'équilibre chez les personnes âgées.

Ceci est important parce que les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) rapportent que chaque année 2,8 millions de personnes âgées sont traitées dans les services d'urgence pour les blessures par chute.

Les taux de décès accidentels chez les adultes deviennent également plus courants. Le CDC indique qu'entre 2005 et 2014, les taux de mortalité accidentelle par chute sont passés de 43 000 pour 100 000 personnes à 58 000 pour 100 000 personnes .

Donc, si une activité aussi simple que la danse peut aider à éviter certaines de ces chutes involontaires, alors pourquoi ne pas faire du boogie?

La danse est également bonne pour la santé du cerveau. Une étude du New England Journal of Medicine a signalé une association entre des excursions de danse régulières et une réduction de 76% du risque de démence .

Jardiner bon pour le cerveau

Le jardinage peut ne pas sembler initialement de l'exercice, mais des études ont rapporté qu'une multitude d'avantages inattendus pour la santé sont associés au maintien de votre jardin en ordre.

Premièrement, les actions simples consistant à arracher les mauvaises herbes, à planter et à chercher des outils contribuent toutes à une forme subtile d'exercice aérobie, qui, nous le savons, aide à travailler les muscles et augmente la force, l'endurance et la flexibilité.

a woman gardeningLe jardinage a été associé à un risque moindre de démence.

De plus, être à l'extérieur est juste bon pour vous. Une étude de 2014 publiée dans PLOS One a révélé que le jardinage et le vélo régulier réduisent la probabilité de carence en vitamine D chez les personnes âgées.

Et il existe une association entre la diminution du risque de démence et le jardinage, une étude signalant un risque de démence inférieur de 36% chez les personnes qui jardinaient quotidiennement.

Le jardinage et le bricolage étaient également liés à une réduction du risque de crise cardiaque et d' accident vasculaire cérébral allant jusqu'à 30% dans une étude de 2013 , menée par le Karolinska Institutet à Stockholm, en Suède.

L'écriture: une merveille pour la cicatrisation des plaies

Assis à un bureau avec un ordinateur portable ou un stylo et du papier ne peut-il pas être bon pour la santé? Préparez-vous à être choqué.

L'écriture a été liée à un certain nombre d'avantages pour la santé mentale et physique, notamment l'amélioration de la mémoire, des niveaux de stress et du sommeil, entre autres.

Plusieurs études, par exemple, ont montré que l'écriture de leurs expériences aide les patients cancéreux à se réconcilier avec leur maladie, les aide à résister au stress et peut potentiellement contribuer à de meilleurs résultats physiques .

Une étude intrigante menée par des chercheurs de l'Université d'Auckland en Nouvelle-Zélande a même cherché à savoir si l'écriture pouvait affecter la vitesse à laquelle les plaies guérissaient.

Les chercheurs ont chargé un groupe de participants d'écrire pendant 20 minutes par jour sur leur expérience de vie la plus traumatisante, et confié à un autre groupe la tâche d'écrire chaque jour pour la même durée sur leurs plans pour le lendemain.

Deux semaines après le premier jour de rédaction, de petites biopsies cutanées ont été prélevées sur les participants. Les chercheurs ont ensuite photographié les blessures qui en résultaient tous les 3 à 5 jours jusqu'à ce qu'elles soient guéries.

Ils ont découvert que 11 jours après la biopsie, 76% des plaies du groupe de participants écrivant sur le traumatisme avaient guéri, tandis que dans le groupe de participants écrivant sur leurs plans quotidiens, seulement 42% des blessures avaient guéri.

Dans l'ensemble, l'écriture est un excellent outil pour l'expression de soi, et bien que la journalisation sur les traumatismes puisse être cathartique, il existe également des avantages sociaux possibles par écrit pour un public. Les blogs, par exemple, peuvent aider les gens à forger de nouvelles relations et à construire des communautés autour de leurs intérêts.

La musique est la médecine

Jouer et écouter de la musique peut également être bénéfique pour la santé mentale et physique. En 2013, Medical News Today a rendu compte du premier examen à grande échelle de documents de recherche étudiant l'influence de la musique sur la neurochimie .

a woman listening to musicÉcouter de la musique peut aider à réduire le niveau de stress.

L'examen a suggéré que la musique peut stimuler le système immunitaire du corps, réduire les niveaux de stress et d' anxiété et soulager la dépression .

Chez les patients en attente d'une intervention chirurgicale, l'écoute de la musique s'est révélée plus efficace pour réduire l'anxiété que les médicaments sur ordonnance, et l'écoute et la lecture de musique étaient liées à des niveaux plus faibles de cortisol, une «hormone du stress».

Pour avoir une idée de la quantité de musique qui excite notre cerveau, une étude de 2011 a également comparé la réponse du cerveau à la musique avec ses réactions à la nourriture et au sexe, car les sensations agréables dérivées des trois sont motivées par la libération du neurotransmetteur dopamine.

Animaux: bon pour le cœur

Les animaux de compagnie de tous types peuvent faire de merveilleux compagnons et ils peuvent nous aider à être en meilleure santé à bien des égards.

Selon le CDC , posséder un animal de compagnie peut non seulement offrir des possibilités d'exercice, d'activités de plein air et de socialisation, mais cela peut également aider à diminuer:

a woman with her dogSelon les études, les animaux de compagnie peuvent être bénéfiques pour la santé cardiaque.

Si vous vous demandez comment cela se traduit par des avantages plus larges pour la santé, il convient de garder à l'esprit que tous ces facteurs peuvent aider à minimiser le risque de crise cardiaque.

Cependant, une étude de 2013 a demandé si l'association entre la possession d'un animal de compagnie elle-même était directement liée à la diminution du risque de maladie cardiaque chez les propriétaires d'animaux de compagnie qui avait été signalée dans des études précédentes.

"La possession d'animaux domestiques, en particulier la possession de chiens, est probablement associée à une diminution du risque de maladie cardiaque", a déclaré l'auteur de l'étude Glenn N. Levine. «Il se peut simplement que ce soient les personnes en meilleure santé qui ont des animaux de compagnie, et non pas que le fait d'avoir un animal de compagnie entraîne ou entraîne une réduction du risque cardiovasculaire.»

Si vous avez un passe-temps régulier que vous aimez, pourquoi ne pas réfléchir à la façon dont vous pourriez appliquer vos activités liées au passe-temps pour améliorer votre santé?