AVOIR UN PARTENAIRE OPTIMISTE PEUT EMPECHER LE DECLIN COGNITIF

Un partenaire heureux peut en effet signifier une vie heureuse, mais que se passe-t-il s'il contribue à la santé physique et mentale de la vieillesse aussi? Une nouvelle étude suggère qu'il peut faire exactement cela.

Partager sur Pinterest
Avoir un partenaire optimiste à long terme peut aider à garder nos capacités cognitives intactes à mesure que nous vieillissons.

Votre partenaire voit-il le verre à moitié plein ou à moitié vide? Ont-ils tendance à s'attendre à ce que les choses se passent pour le mieux ou pour le pire?

Des chercheurs de l'Université d'État du Michigan à East Lansing ont découvert qu'en adoptant une perspective optimiste, une personne peut contribuer à la santé physique et mentale à long terme de son partenaire.

Le pouvoir d'optimisme est tel qu'il peut aider à conjurer le risque de divers problèmes de santé, tels que le déclin cognitif, la démence et la maladie d'Alzheimer, alors qu'un couple vieillit ensemble.

C'est une aubaine étant donné que la plupart des sociétés industrialisées vieillissent. Selon le Population Reference Bureau (PRB) , aux États-Unis seulement, le nombre de personnes âgées de 65 ans et plus a atteint un nouveau sommet de 52 millions en 2018. Le PRB prévoit que ce nombre va presque doubler d'ici 2060.

Non seulement cela, mais il y a 5,8 millions de personnes aux États-Unis vivant avec la maladie d'Alzheimer - la forme la plus courante de démence - et quelqu'un développe la maladie toutes les 65 secondes.

«[M] toutes les sociétés industrialisées vieillissent à un rythme très rapide. Cela présente de nombreux défis uniques auxquels nous ne serons peut-être pas prêts », a déclaré le Dr William Chopik, s'adressant à Medical News Today .

Le Dr Chopik est co-auteur de la nouvelle étude, qui paraît dans le Journal of Personality .

En outre, il a noté que les gens vivent plus longtemps que jamais ", ce qui se traduit par un grand nombre de personnes vivant avec des troubles cognitifs et des démences".

"En conséquence," a-t-il dit, "nous étions motivés pour découvrir ce qui prédit le déclin cognitif, et nous avons découvert que cela avait beaucoup à voir avec vous, mais une partie avait aussi à voir avec votre partenaire romantique."

IDENTIFIER LE LIEN

L'étude a suivi 4 457 couples hétérosexuels de la Health and Retirement Study pendant une période allant jusqu'à 8 ans.

Elle a montré qu'il existait un lien potentiel entre le mariage avec un optimiste et la prévention du déclin cognitif.

Mais comment l'optimisme - l'attente générale que de bonnes choses se produiront à l'avenir - chez un partenaire affecte-t-il la santé mentale à long terme?

«Les optimistes font toutes sortes de choses saines», a déclaré Chopik. «Ils sont plus actifs physiquement, maintiennent une alimentation saine et évitent les choses nocives [comme les drogues et l'alcool].»

«Cela est dû en grande partie non seulement aux optimistes qui pensent que ces efforts se traduiront par de bons résultats, mais aussi qu’ils ont également le contrôle sur ces choses. Les optimistes sont le genre de personnes qui pensent que la gym en vaut la peine, alors ils continueront souvent à le faire! »

- Dr William Chopik

Les optimistes donnent l'exemple et les partenaires suivent souvent leur exemple, dit Chopik, notant que les gens passent généralement beaucoup de temps avec leur partenaire.

Les chercheurs ont découvert qu'en examinant les prédicteurs de la maladie d'Alzheimer ou d'autres formes de démence, beaucoup tournent autour des choix de style de vie.

"La santé compromise plus tôt dans la vie, en combinaison avec certains facteurs génétiques, est parmi les plus grands facteurs de risque évitables de déclin cognitif", a déclaré Chopik.

"Donc, fondamentalement, nous savons qu'être physiquement en meilleure santé - par exemple, être plus actif physiquement, avoir une alimentation saine, être plus mobile, éviter les maladies graves - est associé à un risque réduit de déclin cognitif."

«Mais nous étions surtout intéressés par ce qui prédisait une vie saine. Il s'avère que l'optimisme quant à l'avenir aide beaucoup. »

LES GENS PEUVENT-ILS DEVENIR PLUS OPTIMISTES?

Bien que l'optimisme semble héréditaire, le Dr Chopik souligne que certaines études ont montré que les gens ont le pouvoir de changer leur personnalité en s'engageant dans des choses qui les font changer, en supposant qu'ils ont la volonté de le faire.

«Les gens peuvent changer d'optimisme un peu», a déclaré le Dr Chopik.

«Ils peuvent subir de grands changements tout au long de la vie, en particulier après des événements importants de la vie. Certaines recherches préliminaires suggèrent que l'optimisme peut être accru par des interventions. Cependant, ce travail en est encore à ses balbutiements. »

Trouver la meilleure façon de développer des interventions pour les personnes est ce sur quoi les chercheurs se concentrent ensuite.

La question qu'ils se posent est la suivante: qu'est-ce qui rend l'optimisme si spécial?

«Nous pensons que cela a à voir avec le sentiment que vous avez le contrôle sur votre vie (et que cela apportera de bons résultats). Mais peut-être qu'au lieu d'augmenter l'optimisme, nous pouvons essayer d'augmenter la perception du contrôle par les gens », a déclaré Chopik.

«De même, comment encouragez-vous un conjoint à mener une vie plus saine? Il y a probablement des moyens qui se traduisent par le succès, et il existe d'autres moyens qui pourraient se retourner massivement contre et nuire à une relation! La clé est de trouver exactement comment les conjoints peuvent se pousser les uns les autres pour mener une vie plus saine. »

Les scientifiques concluent dans leur article que de nouvelles recherches aideront à transformer l'optimisme en une intervention utile pour les adultes qui souhaitent maintenir une bonne santé cognitive en vieillissant.